Une histoire de poisson

La voie bactérienne

 

Faire venir le bacon . . . du Chili!

 

L'énergie nucléaire en toute sécurité

 

À vendre : habitations de bonne atmosphère

 

Mondialisation : l'attrait du RPC est international

 

Des secteurs prometteurs

 

Difficile de gérer ce qu'on ne peut pas mesurer. Le RPC établit les faits sur l'environnement du Nouveau-Brunswick

 

Le semi-remorque cellulaire
   
Partager l’esprit d’innovation
   
Des innovations magnétisantes
   
Comment économiser 20 000 $ par jour
 
Quand la réalité rattrape la fiction

 

 

À vendre : habitations de bonne atmosphère

Le groupe Qualité de l'air du RPC a connu une hausse de la demande du marché résidentiel pour ses services et est souvent appelé à inspecter des maisons qui sont sur le point d'être achetées ou vendues, que l'on soupçonne d'être à la source d'une maladie ou qui présentent des moisissures visibles. La moisissure est un problème de plus en plus fréquent que le RPC est en mesure de déceler.

Un des projets connexes suscite de l'intérêt : l'inspection et l'analyse de maisons qui ont servi à la culture de marijuana. L'année dernière, le groupe Qualité de l'air en a inspecté et analysé un certain nombre dans la région de Moncton. La GRC avait saisi les maisons, et tous les plants avaient été enlevés avant la visite. On y a vérifié la présence de moisissures visibles avant de procéder à des analyses pour déceler les spores en suspension dans l'air. Si la vérification s'avérait positive, des échantillons globaux et des échantillons par écouvillonnage étaient prélevés. Les planchers en béton ont aussi été analysés pour détecter la présence d'herbicides et de pesticides. La plupart des maisons ont révélé du benzothiazole, un fongicide et agent antimicrobien. Les composés dronabinol et cannabinol (des narcotiques) détectés confirmaient la présence de plants de marijuana.

Une fois les moisissures supprimées et les planchers, nettoyés, une seconde visite s'imposait, pour vérifier que le nettoyage avait donné les résultats escomptés et que la qualité de l'air était acceptable avant que les maisons soient mises sur le marché.

Le RPC est heureux de pouvoir aider les ingénieurs-conseils et les propriétaires d'habitations à déceler les problèmes de moisissures et il constate une demande croissante pour ces services.

 

 

À propos du RPC - Services - Projets réalisés - Centre de téléchargement - Carrières - Contact - Carte du site - Liens - Accueil